Une reconversion réussie
Académie des Métiers et des Techniques Ecole supérieure des Métiers et du Management

Pâtissier hier, conducteur d’engins aujourd’hui !

Industrie-Environnement
Jeremy Droguet

Un  nouveau départ grâce à la formation

Il n’est jamais trop tard pour changer de cap et se reconvertir. Jérémy Droguet, granvillais de 25 ans en témoigne. 

 

La formation pour une reconversion réussie

Pâtissier de formation, Jérémy a souhaité changer de vie professionnelle.  Ce changement a été possible grâce à sa « boîte d’intérim » ADECCO qui lui a proposée de suivre une formation avec FIM CCI FORMATION NORMANDIE pour le compte de Lactalis.

Jérémy a repris le chemin de l’école après 7 ans d’activité professionnelle. C’est à FIM CCI FORMATION Normandie qu’il s’est formé à la conduite d’installations et machines automatisées. Des études qui ont été possibles grâce à un partenariat avec ADECCO et l’entreprise LACTALIS. Jérémy s’est formé sans débourser un centime.

 

Un diplôme reconnu et apprécié des entreprises de nombreux secteurs

La formation a duré un an, dont 11 semaines de cours. «  Le reste, c’était à la fromagerie Sainte Cécile. J’avais 2 tuteurs qui m’ont bien accompagné tout au long de l’année » explique Jérémy. «  J’ai été formé sur des machines très différentes. Cela a été une année très enrichissante. ».

Après une année de travail et d’apprentissage, Jérémy a  réussi  ses examens avec de beaux résultats. «  Je suis fier d’avoir réussi et, surtout, d’avoir pu montrer à ceux qui m’ont fait confiance qu’ils avaient raison de le faire ».

Jérémy est désormais en CDD à la fromagerie. Il est heureux d’avoir rejoint le groupe LACTALIS  et sait que de nombreuses opportunités s’offrent à lui. Il a bien l’intention de décrocher un CDI à court terme.

« Rejoindre un grand groupe comme Lactalis est une vraie chance. On peut évoluer » souligne Jérémy.

 

Le jeune homme a également conscience que ce précieux sésame acquis à l’issue de sa formation est reconnu dans de nombreux secteurs et non, uniquement dans l’agroalimentaire. Son diplôme est apprécié dans de nombreux autres domaines comme l’industrie automobile, la métallurgie,  les métiers de luxe, la logistique, …

Jérémy a très vite compris que ce diplôme était un vrai faire-valoir et est très heureux de le détenir aujourd’hui.

Jérémy ajoute que le soutien de ses proches et notamment de sa compagne a été un facteur de réussite dans son parcours de reconversion.

 

Si comme ce jeune homme, vous songez à changer de cap professionnel, venez à la rencontre de nos conseillers, tous les mercredis. Ils vous guideront dans vos démarches et votre projet.