Témoignage de Juliette qui travaille à distance
Académie des Métiers et des Techniques Ecole supérieure des Métiers et du Management

INFORMATION COVID-19 !

Les équipes FIM restent opérationnelles et accessibles pendant cette période de confinement.

Elles poursuivent la continuité des cours assurés à distance et le recrutement pour la rentrée 2020-2021.

Retrouvez toutes les infos ici

 

Les cours à distance pour les apprenants FIM CCI FORMATION Normandie

Vente-Commerce
Gestion-Finance-Organisation
Web-Multimédia
Logistique et management des opérations
Tourisme-Hôtellerie-Restauration
Industrie-Environnement
Langues interculturel international
Hygiène-Prévention-Santé-Sécurité-au-travail
Les cours à distance

Confinement et cours à distance : ça se passe comment pour les apprenants FIM CCI Formation Normandie ?

Le confinement dû à la pandémie de COVID 19 a bousculé la vie scolaire de nos apprenants, les cours en présentiel ne sont plus possibles mais hors de questions de ne pas assurer le bon déroulement des cours initialement prévus dans nos formations. Juliette, apprenante en Gestionnaire d’Unité Commerciale 1ere année sur le campus de Cherbourg nous fait part de son retour d’expérience, 3 semaines après le déploiement des outils à distance.

 

Le parcours de Juliette : de prépa infirmière aux métiers du commerce

« J’ai obtenu mon Bac ES en 2018. A ce moment-là, mon projet professionnel était de devenir infirmière, j’ai passé, en même temps que mon bac, le concours infirmier. J’ai eu l’écrit, mais pas l’oral. J’ai donc fait une prépa infirmière à l’ISPN de Cherbourg. A la fin de cette année, j’ai voulu changer de voie. Non seulement car avec la suppression du concours, j’étais uniquement sur liste d’attente pour toutes les écoles où j’avais postulé, mais après de longues réflexions, je pense que ce métier n’était pas fait pour moi.

En parallèle des cours, j’ai travaillé pendant 10 mois à Carrefour drive, ce fut mon premier emploi, ma première expérience. J’ai dû être autonome rapidement et cet emploi a su m’endurcir et me donner plus confiance en moi, car la cadence soutenue, le travail en équipe et le relationnel avec le client m’a ont obligé à me dépasser.

Cependant, je recherche activement ce côté humain dans ma future vie professionnelle, c’est quelque chose d’essentiel pour moi. Dans la formation de Gestion d‘Unité Commerciale, je retrouvais un de ces aspects. L’idée d’une alternance me plaisait beaucoup, parce que j’allais pouvoir mettre en pratique ce que j’allais apprendre. J’ai donc commencé chez Jules fin août 2019. Je fais partie d’une équipe qui a su m’intégrer dès le début. Je retrouve donc, dans cette formation, le travail en équipe et ce côté social que je recherche dans mon futur travail. »

 

Avec l’alternance : des tuteurs toujours présents pour épauler les apprenants

 

Le tutorat en entreprise : entre suivi et pédagogie

« En ce qui concerne mon entreprise, Jules, nous sommes une équipe de quatre : Pierre Gilbert, qui est le responsable magasin et mon tuteur, Camille Boulanger et Pierre Tessier qui sont des conseillers de ventes et donc mes collègues. Lorsque je suis arrivée dans l’entreprise, j’étais évidemment stressée et les jours passaient, et mon stress était toujours présent. Alors pour y remédier, Pierre G. a eu l’idée d’aller au restaurant tous les quatre. Cette soirée nous a permis de mieux nous connaître et de me rendre compte qu’il n’y avait aucune raison de me mettre autant la pression. J’ai donc été très bien intégrée, et de plus, dès mon arrivée, mes collègues m’ont ajouté à leur discussion WhatsApp. Cette discussion nous sert à, bien sûr, discuter entre nous, et à s’envoyer des informations qui viennent du siège directement, ou qui sont en rapport avec le commerce. De plus, j’ai été très bien suivie dès le début par mon tuteur, qui m’a fait suivre des formations sur ordinateur lors de mes premières heures en entreprise. Ces formations portaient sur les bases de la vente, l’accueil client, les procédures à connaître (échanges, remboursements…), la gestion des ouvertures/fermetures du magasin etc… Régulièrement, Pierre G. prend le temps de discuter avec chacun d’entre nous à propos de notre façon de travailler, sur notre ressenti au sein de l’entreprise, et nous propose toujours des axes d’améliorations. Mes collègues sont aussi très présents, ils sont tout aussi moteurs ou motivants et encourageants que Pierre G.

 

Depuis le confinement, un tuteur toujours présent

Suite à l’annonce du président le samedi 14 mars annonçant la fermeture des lieux non indispensables accueillant du public, Jules a fermé. Nous avons rapidement été prévenus par Pierre G., qui avait reçu des informations du siège, que la fermeture était prévue jusqu’au 15 avril minimum. Depuis, presque tous les jours, nous nous donnons des nouvelles. Etant donné que je dois préparer un dossier dans le cadre de ma formation et que je ne vois plus mon tuteur, je n’hésite pas à lui envoyer des messages pour lui poser quelques questions. Messages auxquels Pierre G. me répond très rapidement. »

Les formateurs FIM impliqués pour permettre la continuité pédagogique pendant le confinement

 

Contacts et coordination : la clé de la digitalisation

Christelle LE TRIVIDIC est responsable de la formation Gestionnaire d’Unité Commerciale sur le campus de Cherbourg. Elle nous explique comment la mise en place des cours à distance s’est faite pour cette promotion et l’implication de toute l’équipe pédagogique pour permettre aux apprenants de continuer à apprendre.

« Dès le début du confinement j’ai pris contact avec tous les apprenants pour connaître le matériel dont ils disposaient, l’état de leur connexion et leur expliquer comment aller se dérouler les cours à distance pour suivre le planning de formation initialement prévu. Il est important de garder le contact, voire même de le renforcer dans ces conditions et d’expliquer à nos apprenants que malgré la distance nous sommes là pour les épauler » précise Christelle.

 

Formateurs et vacataires, tous mobilisés pour les apprenants

Tous les formateurs ainsi que les vacataires qui interviennent sur cette formation ce sont portés volontaires pour fournir du travail en ligne et tutorer à distance les apprenants. Un vrai esprit d’entre-aide et de solidarité pour leur permettre de continuer leur formation.

 

Les cours à distance : aussi dense qu’en présentiel

Le rythme de la formation reste inchangé, même à distance, avec les mêmes horaires, soit 7 heures par jour de formation.

 « L’emploi du temps est le même, les professeurs sont connectés sur toute la durée de leurs cours pour répondre à nos questions ou réexpliquer les consignes si besoin. Cela se passe via la plateforme « Itslearning ». Elle permet aux professeurs de publier des documents, des exercices, des vidéos etc… Les élèves y accèdent et une discussion instantanée est prévue pour échanger avec les professeurs, soit en discussion de groupe avec toute la classe ou en privé. Nous ne faisons pas de classes virtuelles pour le moment, à l’exception de la première semaine où notre responsable de formation, Christelle Le Trividic, a pris le temps de nous expliquer plus en détails comment allaient se dérouler les prochaines semaines » nous explique Juliette.

 

La formation à distance ne fait pas peur à Juliette, elle reste motivée à mener son projet professionnel à bien malgré le confinement « Je n’éprouve pas de craintes particulières au niveau de la formation à distance, mise à part le fait de perdre de la motivation. Mais je me force chaque jour à m’occuper afin de ne pas tomber dans une routine d’inactivité. »

Quant à Christelle LE TRIVIDC, elle tient à féliciter ses apprenants : « Je ressens vraiment de la fierté vis-à-vis de mes apprenants, ils jouent le jeu, sont impliqués, travaillent sérieusement et restent toujours positifs en cette période compliquée ».

FIM CCI Formation Normandie est fier de ses équipes pédagogiques, des tuteurs d’entreprises partenaires et évidemment de ses apprenants, tous mobilisés et impliqués dans la poursuite de leurs cursus de formation. Ensemble #yeswefim ! En attendant de pouvoir se retrouver, portez-vous bien et restez chez vous, on garde le contact !